Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 16:06
Chagall David et Absalon

Chagall David et Absalon

L'histoire est racontée dans le 2d livre de Samuel (15-20). C’est celle du conflit entre David qui est roi et père contre son fils Absalon. Après avoir tué son frère Amnon qui avait violé sa demie-soeur Tamar (II Samuel 13), Absalon reçoit difficilement le pardon de son père.

Mais Absalon qui est célèbre pour sa beauté et sa chevelure, complote, il séduit les Israëlites en voulant rendre la justice (II Sam 15.1-6). Il se fait couronner à Hébron (15.7-12), le peuple suit Absalon (15.12-15), lassé peut-être de la guerre. David fuit et Absalon s'installe à Jérusalem et a commerce avec les concubines de son père au vu de tout Israël pour que la rupture soit irréversible (16.20-22).

Absalon est conseillé par un agent de David (17). David organise une armée et bat celle de son fils (18.1-8). Absalon embarrasse sa chevelure dans un chêne (18.9-10). Il est tué contre l'avis de David, le roi pleure, les officiers le lui reprochent (19). Il revient à Jérusalem et pardonne à tout le monde.

Voir le récit en images sur

http://artbiblique.hautetfort.com

rancesco di Stefano dit Il Pesellino, vers 1445, huile sur panneau,Le Mans

rancesco di Stefano dit Il Pesellino, vers 1445, huile sur panneau,Le Mans

Published by artbiblique
commenter cet article
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 16:48
Aquarelle de Tissot

Aquarelle de Tissot

L’histoire de Bethsabée est un moment important du Second Livre de Samuel aux chapitres 11 et 12.

Il a déjà été vu en février 2012 dans ce blog,

http://artbiblique.over-blog.com/article-bethsabee-99251675.html

VOUS POUVEZ VOIR une autre page plus récente et qui comlète la précédente sur

http://artbiblique.hautetfort.com/​
Miniature du XVe s.

Miniature du XVe s.

Published by artbiblique
commenter cet article
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 22:24
miniature du 14e s.
miniature du 14e s.

L’ARCHE D’ALLIANCE

Dans la Bible, l’arche de l’alliance est le coffre qui contient les tables de la loi ou les dix commandements donnés à Moïse, sur le mont Sinaï. Ce coffre est confectionné en bois et recouvert d’or. Le couvercle est orné de deux anges protecteurs appelés chérubim. L’arche est considérée comme le trône et la résidence de YHWH sur la terre, jusqu’à la construction du premier Temple par Salomon

L’ENTREE A JERUSALEM, MUSIQUE ET LA DANSE de DAVID

Le roi David est ici assimilé au roi St Louis, l’Arche prend la forme d’une chapelle, sans doute la Ste Chapelle de Paris qui est construite pour abriter la relique de la couronne d’épines du Christ, relique rapportée en cortège depuis Constantinople en passant par Venise.

Vitrail de ND de l'Arche d'Alliance, église de Paris 15e, le carton est de Martial Raysse

Une danse magnifique qui est aussi prière par le mouvement des bras. L’Arche est vide car Dieu est invisible et partout.

Pour l'étude complète voir http://artbiblique.hautetfort.com/
la danse de David devant l'Arche

la danse de David devant l'Arche

Published by artbiblique
commenter cet article
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 11:01
Arthur Szyk 1921, David et Saul, Paris

Arthur Szyk 1921, David et Saul, Paris

La jalousie du roi Saül contre David commence très tôt et se poursuit durant de nombreux chapitres du livre de Samuel . Elle prend une forme violente aux ch. 18, 20, 23 mais aux ch. 24 et 26 c’est David qui a soudain à sa merci le roi Saül, et qui l’épargne. Toutes ces histoires veulent montrer ce qu’est un bon roi.

Voir http://artbiblique.hautetfort.com/

Carlo Bellosio David retient le bras d'Avishaï  sur le point de tuer Saul dans son sommeil, 1835

Carlo Bellosio David retient le bras d'Avishaï sur le point de tuer Saul dans son sommeil, 1835

Published by artbiblique
commenter cet article
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 12:24

des problèmes de publication ... je vous demande de vous reporter à

http://artbiblique.hautetfort.com/

Published by artbiblique
commenter cet article
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 15:32
Chapelle N.D du Guiaudet à Lanrivain (22)

Chapelle N.D du Guiaudet à Lanrivain (22)

Published by artbiblique
commenter cet article
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 11:00
Chagall 1951 huile sur toile 200 x 133 Nice

Chagall 1951 huile sur toile 200 x 133 Nice

David est musicien pour calmer la maladie mentale du roi Saul (1 samuel 16) mais aussi parce qu'il est traditionnellement l'auteur de nombreux psaumes

Voir le dossier sur http://artbiblique.hautetfort.com/

Published by artbiblique
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 18:00
Miniature médiévale

Miniature médiévale

Pour voir l'article complet  se reporter à 

 

http://artbiblique.hautetfort.com

 

Danielle da Volterra
Danielle da Volterra

Bible 1er livre de Samuel ch. 17

Goliath, géant lourdement armé, champion des Philistins, a lancé un défi aux Israëlites et à Saül leur roi

33 Saül dit à David : « Tu es incapable d’aller te battre contre ce Philistin : tu n’es qu’un gamin, et lui est un homme de guerre depuis sa jeunesse. » 34David dit à Saül : « Ton serviteur était berger chez son père. S’il venait un lion, et même un ours, pour enlever une brebis du troupeau, 35je partais à sa poursuite, je le frappais et la lui arrachais de la gueule. Quand il m’attaquait, je le saisissais par les poils et je le frappais à mort. 36Ton serviteur a frappé et le lion et l’ours. Ce Philistin incirconcis sera comme l’un d’entre eux, car il a défié les lignes du Dieu vivant. » 37David dit : « Le SEIGNEUR qui m’a arraché aux griffes du lion et de l’ours, c’est lui qui m’arrachera de la main de ce Philistin. » Saül dit à David : « Va, et que le SEIGNEUR soit avec toi. » …

48Tandis que le Philistin s’ébranlait pour affronter David et s’approchait de plus en plus, David courut à toute vitesse pour se placer et affronter le Philistin. 49David mit prestement la main dans son sac, y prit une pierre, la lança avec la fronde et frappa le Philistin au front. La pierre s’enfonça dans son front, et il tomba la face contre terre. 50Ainsi David triompha du Philistin par la fronde et la pierre. Il frappa le Philistin et le tua. Il n’y avait pas d’épée dans la main de David.

51David courut, s’arrêta près du Philistin, lui prit son épée en la tirant du fourreau et avec elle acheva le Philistin et lui trancha la tête. Voyant que leur héros était mort, les Philistins prirent la fuite…

53Après une chaude poursuite, les fils d’Israël revinrent piller le camp des Philistins. 54David prit la tête du Philistin et l’apporta à Jérusalem et il mit ses armes dans sa propre tente.

Le Caravage

Le Caravage

Published by artbiblique
commenter cet article
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 09:03
SAMUEL OINT DAVID

Cette année sera consacrée à David , nous commençons par son onction par le prophète Samuel (Premier livre de Samuel chapitre 16)

1Le SEIGNEUR dit à Samuel : « Vas-tu longtemps pleurer Saül, alors que je l’ai moi-même rejeté, et qu’il n’est plus roi d’Israël ? Emplis ta corne d’huile et pars. Je t’envoie chez Jessé le Bethléémite, car j’ai vu parmi ses fils le roi qu’il me faut. » 2Samuel dit : « Comment puis-je y aller ? Si Saül l’apprend, il me tuera. » Le SEIGNEUR dit : « Tu prendras avec toi une génisse et tu diras : “Je viens pour offrir un sacrifice au SEIGNEUR.” 3A l’occasion du sacrifice, tu inviteras Jessé. Alors je te ferai savoir moi-même ce que tu dois faire ; tu donneras pour moi l’onction à celui que je t’indiquerai. »

4Samuel fit ce que le SEIGNEUR avait dit, il arriva à Bethléem, et les anciens de la ville vinrent en tremblant à sa rencontre. On dit : « C’est une heureuse occasion qui t’amène ? » 5Il répondit : « Oui. C’est pour sacrifier au SEIGNEUR que je suis venu. Sanctifiez-vous et vous viendrez avec moi au sacrifice. » Il sanctifia Jessé et ses fils et les invita au sacrifice.

6Quand ils arrivèrent, Samuel aperçut Eliav et se dit : « Certainement, le messie du SEIGNEUR est là, devant lui. » 7Mais le SEIGNEUR dit à Samuel : « Ne considère pas son apparence ni sa haute taille. Je le rejette. Il ne s’agit pas ici de ce que voient les hommes : les hommes voient ce qui leur saute aux yeux, mais le SEIGNEUR voit le cœur. » 8Jessé appela Avinadav et le fit passer devant Samuel, mais Samuel dit : « Celui-ci non plus, le SEIGNEUR ne l’a pas choisi. » 9Jessé fit passer Shamma, mais Samuel dit : « Celui-ci non plus, le SEIGNEUR ne l’a pas choisi. » 10Jessé fit ainsi passer sept de ses fils devant Samuel, et Samuel dit à Jessé : « Le SEIGNEUR n’a choisi aucun de ceux-là. »

11Samuel dit à Jessé : « Les jeunes gens sont-ils là au complet ? » Jessé répondit : « Il reste encore le plus jeune : il fait paître le troupeau. » Samuel dit à Jessé : « Envoie-le chercher. Nous ne nous mettrons pas à table avant son arrivée. » 12Jessé le fit donc venir. Il avait le teint clair, une jolie figure et une mine agréable. Le SEIGNEUR dit : « Lève-toi, donne-lui l’onction, c’est lui. » 13Samuel prit la corne d’huile et il lui donna l’onction au milieu de ses frères, et l’esprit du SEIGNEUR fondit sur David à partir de ce jour. Samuel se mit en route et partit pour Rama.

Les Juifs de Doura Europos en Syrie ont représenté cette scène vers 250 ap.JC . Mise en scène très hiératique avec frontalité des personnages et importance de Samuel par rapport à David qui n’est qu’un d’entre ses frères

 

 

Une mise en scène qui prend un sens plus que religieux

 

Au Moyen Age la scène est très stéréotypée

Duo entre Samuel et David, la corne renversée sur la tête, le berger et sa houlette

 Psautier, tempera et or sur parchemin, après 1205, Paul Getty

 

dessin faire.JPG                  gravure david1.jpg

 

 

David est oint, gravure sur bois, extraite d’un ouvrage de Martin Luther n°1563 LuthB., publié en 1563 ; Pitts Theology Library, Emory University, Atlanta

 21englis.jpg

 

Minature anglaise, Livre des Psaumes de 1150; Nero C. IV , British Library

 

Certaines images montrent que David est un berger qui protège son troupeau, chèvres et mouton en tuant le lion, par là il mérite de protéger son peuple

En bas pendant l’onction : le père pleure, il donne son fils à Samuel

 

 

 

 

 

 

Bible historiée, Utrecht 1430

 

 

miniature couronne.jpg

 

 

David enfant roux, Samuel oint mais avec crème et non huile  un frère apporte la couronne,  on voit que cette mise en scène est en relation avec les sacres royaux comme celui de St Louis et que Napoléon reprendra aussi. Mais le puits de gauche renvoie à contexte baptismal

 

sacre_st_louis.jpg 

Sacre  de Louis IX Enluminure du XIII° siècle (vers 1280)

 

LES IMAGES DES 16e au 19e s.

 

De la mythologie renaissance à la simplicité romantique

 

L41-Samuel.jpg

 

 Raphaël

Loges de Raphaël, 1518, fresque

 Pose de David traditionnelle en berger

Contexte antique avec vêtements, et autel pour sacrifice

Symétrie d’ensemble avec ouverture vers ciel

 

Apparition de rapports psychologiques avec les frères envieux de la préférence que Dieu vient d'accorder à leur frère : quatre d'entre eux préparent le sacrifice, tandis que les trois autres se tiennent près de leur père. 

 

Véronèse

L’onction de David, Veronese, 1555 Vienne 150 x 250 cm

 

1280px-The_Anointing_of_David_-_Veronese_1555 Vienne 150x250.jpg

Mise en scène théâtrale avec panneau central noir et 2 paysages latéraux  Contexte antique avec vase, autel, animaux pour sacrifice, ville…

Foule d’hommes et femmes sans relation avec sujet, un homme disparaît derrière femme à l’enfant, vêtements somptueux… une fête

Trapèze central mais les 2 personnages extrêmes,   Diagonales forment triangle sur David

David et Samuel au centre, préparation par une jeune femme, eau ou huile ? purification , image du baptême ?

David attend, un enfant traité comme féminin

Somptuosité de cette scène mais David y est un peu perdu, la parie de droite peut être lue comme riches d’images païennes avec les chèvres, le taureau, Cérès tenant Cupidon ?   

Mélange de l’histoire biblique et mythologique dans ce temps de la Renaissance

 

Matia Preti 1613 – 1699 vente Christie’s

 

matia Preti.jpg

Contexte hébraïsant antique, simple et pastoral, couleurs terre

Centralité de David avec lumière qui joue sur les plans, et jeu des lignes de force

David un enfant brun, un genou en terre, vêtement de berger, fronde au sol, agneau du sacrifice allusion christique

Les frères à gauche, dehors, attitudes variées

A droite, la maison avec reste famille

Opposition vieillesse de Samuel à jeunesse de David

 

 

Barias

Félix-Joseph Barrias ; L'Onction de David par Samuel 1842, Petit Palais

 

12  Samuel David.jpg

Une mise en scène solennelle qui oppose la lumière et l’ombre. Au centre un vieillard drapé à l’antique verse le contenu d’une corne sur la tête d’un enfant à peine couvert d’un pagne et d’une peau de mouton.  

Le cadre est celui d’une ville antique abstraite, une  architecture de lumière et d’ombre. La scène est construite à partir du fond vers le centre.  

Assis à gauche le vieux Jessé est surpris mais serein, autour de Samuel les fils rejetés forment cercle et leurs regards en disent long sur leur fureur, l’un désigne le bâton de David pour indiquer que ce n’est qu’un simple berger.

La pose, le geste, les yeux de Samuel tournés vers le ciel… la scène renvoie au baptême de Jésus , rapprochement de 2 élections divines

 

 

 

 

 

 

Published by artbiblique
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 09:52
Scène célèbre tirée de l’Evangile selon Jean, ch. 20, v. 19 à 29. Les disciples voient le Seigneur ressuscité mais Thomas qui était absent, doute, et demande à voir et à toucher.
26 Or huit jours plus tard, les disciples étaient à nouveau réunis dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vint, toutes portes verrouillées, il se tint au milieu d’eux et leur dit : « La paix soit avec vous. » 27 Ensuite il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici et regarde mes mains ; avance ta main et enfonce-la dans mon côté, cesse d’être incrédule et deviens un homme de foi. » 28 Thomas lui répondit : « Mon Seigneur et mon Dieu. » 29 Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu as cru ; bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru. »
THOMAS DOUTE
DUCCIO di Buoninsegna Appearence Behind Locked Doors
1308-11 Tempera on wood, 39,5 x 51,5 cm Museo dell'Opera del Duomo, Siena
Ils sont 10 sans Judas ni Thomas, la porte fermée, les disciples surpris, le Christ nous regarde et bénit
THOMAS DOUTE
BLAKE William 1757–1827
Christ apparaissant aux disciples après la résurrection
Encre, aquarelle sur papier sd.
Le Christ de montre, se dévoile, une Pyramide de vie, tous en adoration prosternation , Marie Madeleine est reconnaissable
THOMAS DOUTE

THOMAS FACE A JESUS

L’iconographie est très stéréotypée
Miniature
L’incrédulité de St Thomas; miniature sur vélin ; C. 1200 (manuscrit "Den Haag, KB, 76 F 5"); Koninklijke Bibliotheek , La Haye
Le Christ a le bras droit tendu, Thomas se penche pour toucher, mais dans la miniature le sang est au dessus de la tête de Thomas, c’est un signe de salut, ils échangent un regard

VERS LE REALISME DE LA SCENE

SIGNORELLI, Luca
Christ and the Doubting Thomas 1477-82 Fresco, 238 x 200 cm
Basilica of Santa Casa, Loreto
Etrange Vêtement du Christ, Thomas et Jésus n’échange rien ,aucune adoration acte de foi, seulement vérification
CARAVAGGIO
The Incredulity of Saint Thomas 1601-02 Oil on canvas, 107 x 146 cm
Schloss Sanssouci, Potsdam
Ce tableau est tellement célèbre que l’on connaît 22 copies du 17e s.
le peintre concentre sa dramaturgie sur le geste de pénétration de la plaie et réduit le tableau à quatre corps qui regardent, touchent et sont touchés.
THOMAS DOUTE THOMAS DOUTE

VERS L’INTERIORITE

TERBRUGGHEN, Hendrick
The Incredulity of Saint Thomas c. 1604 Oil on canvas, 108,8 x 136,5 cm
Rijksmuseum, Amsterdam
Sorte d’examen clinique, par Thomas et un médecin du 17e s. Même le Christ semble sorti d’une scène de genre. La foi est au fond, où 2 hommes prient, l’un voit avec les yeux de la foi, l’autre croit sans voir . La scène principale devient un contre exemple
RUBENS, Peter Paul
The Incredulity of St Thomas 1613-15 Oil on wood, 143 x 123 cm (central panel), 146 x 55 cm (side panels)
Koninklijk Museum voor Schone Kunsten, Antwerp
voir commentaire de Serge Ceruti in Chronique biblique du site de la revue « Prier » http://www.prier.presse.fr/chroniques/art/quelques-hommes-observent-la-main-d-un-blesse-08-04-2015-4222_178.php
THOMAS DOUTE THOMAS DOUTE
Pour en voir plus reportez vous à http://artbiblique.hautetfort.com
Published by artbiblique
commenter cet article