Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 10:30

LES ACTEURS ET  SPECTATEURS selon l’évangile de JEAN

 


david.jpg

 

 

CrucifixionDAVID, Gerard,  c. 1515, Oil on oak, 141 x 100 cm
Staatliche Museen, Berlin

«  près de la croix , se tenaient debout sa mère, la sœur de sa mère, Marie femme de Clopas et Marie de Magdala » Jean 19, 25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARIE et  JEAN

« Voyant ainsi sa mère et près d’elle le disciple qu’il aimait , Jésus dit à sa mère : « Femme voici ton fils » il dit ensuite au disciple : « Voici ta mère » Jean 19, 26carpioni XR vivant.jpg

 

CrucifixionGiulio Carpioni c. 1648 Oil on canvas, 205 x 131 cm Gallerie dell'Accademia, Venice
 le XR est vivant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie et Jean devant Jésus mortBartolomeo_Cesi_Crucifixión_Certosa.jpg

 

 

 

Bartolomeo  CESI  (Bologne , 1556 - Bologne , 1629 )
Christ en croix avec la Vierge, saint Jean et sainte Marie-Madeleine
Huile sur toile 280 x 176 cm

trois attitudes de prières selon les personnages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

terbrug4.jpg

Crucifixion of Jesus, Hendrick ter Brugghen 1625 oil on canvas154.9 cm × 102.2 cm The Metropolitan Museum of Art, New York City  

Ce tableau a été peint par un peintre protestant pour une église catholique. L’opposition entre l’inhumanité du cadavre et la dimension spirituelle de Jean et Marie est particulièrement frappante, mais ils sont reliés les uns aux autres par un ovale qui unit mains et têtes. L’attitude de Jean et son regard de foi est pour certains le signe que le salut touche personnellement par le don de la grâce.

  crucifiz.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARIE  MADELEINE


MarieMadeleine_66743.jpg

Hendrick BLOEMAERT  1635 ;  peinture à l'huile H. 115 ; l. 85,6 ;  musée Poitiers

Au pied de la croix, sur la gauche, Marie-Madeleine se tient agenouillée, les mains jointes, les cheveux détachés comme ceux d'une pénitente, le regard rivé sur le Christ. La ville de Jérusalem compose la ligne d'horizon à l'arrière-plan à droite, sous l'immensité du ciel de ténèbres, selon le texte des évangiles.

 

 

 

 

 

delacroix.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eugène Delacroix ,  Marie-Madeleine au pied de la Croix, 1829
Huile sur toile 35,2 x 27 cm Musée des Beaux-Arts, Houston, USA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Crucifixion" Peinture de Renato Guttuso (1912-1987) 1941 Dim. 2x2 m Rome, Galleria d'Arte Moderna 

guttuso leemage.jpgCette mise en scène insiste sur la nudité de tous les personnages, au centre l’amoureuse Marie Madeleine s’accroche au linceul. La verticalité des croix et le dédale créé par leurs positions est particulièrement riche et permet de nombreux protagonistes dont l’homme qui a gagné la tunique avec le dé qu’il tient.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le coup de lance

angelico62.JPGA quel endroit du côté fut porté le coup de lance ? Une tradition constante le situe du côté droit de la poitrine alors que l'opinion commune  place le cœur à gauche, ce qui est inexact, le cœur est au centre mais son battement se sent à gauche.

 

 

Fra Angelico couvent San Marco 1445

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rubens, Pierre Paul   entre 1600 et 1640   Peinture sur bois 08lancerubens.jpg
Hauteur 429 * Largeur 311 cm Anvers, Musée royal des Beaux-Arts, 

Une grande agitation de tous ces personnages rassemblés sur un format vertical, ce qui privilégie les verticales. A droite les femmes et Jean, accablés, à gauche les soldats et le coup de lance, le lien est fait par Marie Madeleine qui essaie de détourner le soldat par son regard et cri. L’originalité concerne le soldat de droite qui a une barre de fer en main et se prépare à casser les os du larron. A noter aussi l’inscription en 3 langues au dessus de la croix Et face à cette agitation, le calme et la force du Christ en croix.

Tout cela correspond bien à Jean 19, 31-37

Partager cet article

Repost 0
Published by artbiblique
commenter cet article

commentaires