Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 19:06
 

 

 LE CONTEXTE BIBLIQUE


Agneau et brebis du pasteur

L'agneau est l'un des animaux qui revient le plus souvent dans le Nouveau Testament. On retrouve quatre emplois du mot amnos, toujours pour désigner le Christ, et 30 du mot amion. Des 30 emplois du mot arnion, 29 se retrouvent dans l'Apocalypse et, à 28 reprises, l'agneau désigne le Messie.

Dieu est le pasteur de son peuple, Jésus est le Bon pasteur dès les 1ers siècles le Bon Pasteur est un signe de salut

250px-Good_shepherd_01_small.jpgFresques catacombes, il garde le troupeau, le nourrit et le guide

C’est une iconographie antique inspirée par Hermès porteur de brebis ou de veau pour conjurer la peste  hermes criophore.JPG

 







 

 

 

 

 

 

Jean Baptiste attend l’agneau de Dieu, mais lui n’est pas le bon pasteur, 12 JB mouton Geertgen tot Sint Jans, 1490-95..jpgl’agneau qu’il attend  renvoie au sacrifice selon le texte d’Isaïe  « Il n’ouvre pas la bouche : comme un agneau conduit à l’abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n’ouvre pas la bouche » (Chant du Serviteur souffrant, Isaïe 53,7)  

 

        

Geertgen  1490 Berlin

 


 

 

 

 L’agneau du sacrifice

Le sacrifice d’animaux et d’agneau est une tradition hébraïque mais cela est vrai pour tous les peuples antiques

 

Ce sacrifice est fondé bibliquement sur des sacrifices d’origine : animal égorgé et brûlé, offert par Abel, puis par Noé, des images de l’Alliance

sacrifice Noe Michelange.jpg 

Noé par Michel Ange





 Jésus inaugure la fin du sacrifice mais en le réalisant une fois pour toutes, le sacrifice parfait et définitif selon la  Lettre aux Hébreux  

akg_338069.jpgIn "Bible de Foreffe",  vers 115. British Library.
  La Crucifixion et le Sacrifice. Incipit de l'Evangile selon Saint Luc. Christ sur la croix et sacrifice d'un agneau comme il est dit dans l'Ancien Testament, avec David et Saint Luc de chaque côté.





 

 

 

 

 

Cependant l’occident garde la représentation sacrificielle de la mort de Jésus, pour les catholiques lors de la célébration de l’Eucharistie, et pour le protestants luthériens lors de la prédication de la Parole de Dieu     messe_1st gregoire.jpg



Messe de St Grégoire miracle où le pape voit le Christ des outrages : offrande du sacrifice du Christ

 

Luther-Predigt-LC-WB.jpg

Prédication de Luther : action de grâce du sacrifice du Christ, sauveur par son sang  


La dimension sacrificielle est étendue sur d’autre scènes de la vie de Jésus et notamment sur  la nativité

09-zurbaran-la-nativite.jpgindirectement  Jésus agneau du sacrifice chez  Zurbaran,










agnus_dei_bas.JPGdirectement avec cette adoration des rois église de Féricy












 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Agneau de l’Apocalypse   

 

 L’apocalypse inverse la symbolique de l’agneau qui devient l’agneau vainqueur à la force guerrière des sept cornes (Ap 5,6). L’agneau revêt alors des attributs du trône, de la puissance et de la royauté. Ce symbole de douceur devient soudainement le symbole d’un pouvoir subversif très différent des rois de la terre. L’agneau sacrifié devient l’agneau glorieux, vainqueur de la mort et du mal. Le Christ-agneau qui n'ouvrait pas la bouche  se met en colère (Ap 6,16-17) devient  un vainqueur qui associe ses fidèles à sa victoire (Ap 17,14). Ces images insolites visent à soutenir les chrétiens opprimés qui ne voient plus d'issue à leur épreuve.

 

Agneau-à-labattoir-Arcabas.jpg

Arcabas

 un vrai agneau entravé, ligaturé comme Isaac, 2 yeux pour 7 mais pas de corne, il est  bleu comme le ciel devant le trône divin ,  couleur or , la croix est celle de  la mort mais aussi de la victoire sur la mort , il est dans une boite rouge : l’arche d’alliance, c’est  l’agneau de la Nouvelle Alliance

 

Apocalypse 5

1. Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux.
2. Et je vis un ange puissant, qui criait d'une voix forte : Qui est digne d'ouvrir le livre, et d'en rompre les sceaux ?
3. Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder.
 ….6. Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre.
7. Il vint, et il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône.
8. Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l'agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d'or remplies de parfums, qui sont les prières des saints.
…11. Je regardai, et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers.
12. Ils disaient d'une voix forte : L'agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur, la gloire, et la louange.
13. Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s'y trouve, je les entendis qui disaient : A celui qui est assis sur le trône, et à l'agneau, soient la louange, l'honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles !
14. Et les quatre êtres vivants disaient : Amen ! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent.

 

On appelle Beatus des parchemins écrits et peints  des Xe siècle et XIe siècle,  où sont copiés l'Apocalypse de Jean et les Commentaires  de Beatus de Liébana, moine espagnol de San Martín de Turieno,   (Cantabrie), mort en 798,  , 

  IMG_8074.JPG

Beatus dit de Madrid en fait Beatus de San Millán.  Xe siècle. Madrid. Biblioteca Nacional. Ms. Vit. 14.1.

 

        Coupole imaginaire, ciel circulaire 24 étoiles , agneau pierre angulaire  les anges se penchent vers nous ,  nous invitent à entrer

        Ensemble sombre où seuls les personnages apportent lumière

        Centre médaillon rouge ou bleu, agneau pascal, victorieux avec croix de victoire, coffret rappelle arche d’alliance, mais aussi tabernacle

        Les 4 vivants sont ceux de la vision d’Ezéchiel,  ils seront plus tard attribués aux évangélistes (homme-Matthieu, lion-Marc, taureau-Luc et aigle-Jean)vec leurs faces, leurs 6 ailes constellées d’yeux ; ils sont sur des roues qui avancent ou reculent, ils sont placés aux 4 points cardinaux

Les 24 vieillards n’ont pas assez place, ils sont réduits à 3 pour chaque vivant : un se prosterne, un encense et l’autre joue cithare

En haut entre les séraphins, le trône dressé dans le ciel : le Fils de l’Homme assis et tenant Ecritures, livre scellé des 7 sceaux

C’est une vraie célébration liturgique

 



 angers_agneau.jpg

      L’Apocalypse d'Angers

        Tenture de 50 m², 140 m de long, 4 m de haut mais 2 registres de scènes, 84 scènes dont 78 subsistent, chaque scène mesure 1,5 x 2,5 m

Commande de Louis 1er d’Anjou, 1339-1384 Hennequin de Bruges fait les cartons, tissage à Paris , réalisation entre 1373 et 1383

 

Simplicité et raideur du ciel-trône, l’agneau est égorgé, bien sanglant, les 4 vivants et les 24 vieillards  l’entourent mais chacun dans sa loge, à gauche Jean qui voit la scène


La toussaint 

Apocalypse 14

1. Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.
2. Et j'entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d'un grand tonnerre ; et la voix que j'entendis était comme celle de joueurs de harpes jouant de leurs harpes.
3. Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards. Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n'est les cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre.
 

 

La foule des élus entoure l’agneau que l’on retrouve avec les 4 vivants et les vieillards. Les bandes de couleurs différentes créent une hiérarchie, mais la composition centrée sur l’agneau donne une vision plus égalitaire.

 

IMG_8079.JPG

 

beatus morgan.jpg

Beatus Madrid  et Beatus St Sever  

 

Un cantique nouveau en l’honneur de l’Agneau   manuscrit Escorial en fait Beatus de San Millán.. Real Biblioteca de San Lorenzo. Ms. & II. 5. 225 x 355 mm. 151 feuillets. 52 enluminures.

 IMG_8082.JPG

        Le mont Sion , il est comme des arcs emboîtés et couverts d’arbres et palmes, c’est le lieu où habitent les élus

        Au dessus quelques uns des 144 000 élus, aux yeux bien ouverts car vivants, ils sont jeunes et beaux, ils ont un corps neuf.

        L’agneau au dessus du Mt Sion est démesuré ; il porte des cornes mais claires et légères comme l’eau, signe de bonté, il tient la croix victorieuse  et la main de Dieu bénit son sacrifice, pendant que les musiciens jouent cithare et que les mains des élus se tendent

       

Beatus Escorial

Agneau démesuré sur le mont Sion , couvert de forêt, il porte les cornes du pouvoir, mais un pouvoir doux, comme eau vive,

Il s’est sacrifié et Dieu agréée le sacrifice

Des musiciens, les élus bien vivants et épanouis rendent grâce par les mains

 


 IMG_8069.JPG

Beatus Madrid et

481px-BambergApocalypseFolio034vLambOnMtSion.JPG

codex Manuscrit Bamberg

Beatus sépare les espaces mais le ciel vient vers la terre

Bamberg , l’agneau est au milieu et non au dessus , St Jean regarde


 

 

 

 

 

 

Angers un peu raide, les couleurs n’ont pas de sens, les élus sont réalistes ; tableau angers elus.JPGhiérarchique du point de vue social, et uniquement  masculin

 

 

 

 

 


 



12 agean Apo Durer.jpgDurer  Apocalypse de saint Jean : l'Agneau de Dieu et le peuple élu. Gravure d'Albrecht Durer (1471-1528). 1496-1498 Venise. Bibliotheque du musee Correr  

Il veut insister sur la foule, d’où la confusion voulue, une  certaine égalité transparaît mais les rois sont présents, jean le visionnaire au 1er plan; c’est une vision liturgique

 







 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jan Van Eyck L’agneau mystique Ouvert (350 x 461 cm)

 

l3adora1.jpg

 

  « Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l’Agneau ! » : quatre groupes, en provenance des quatre coins du tableau-prétexte, viennent, selon les deux diagonales, se grouper autour de l’autel  où le sacrifice de l'Agneau a lieu, au centre du jardin céleste qu'il imprègne de Son sang.

 

L’avant-scène met en présence l’ancienne et la nouvelle Alliances, conçues « comme deux moments de l’unique Alliance de Dieu ».       A droite, symbole du message néo-testamentaire, une hiérarchie ecclésiale  vêtue de rouge. Elle est précédée d’un groupe de douze hommes habillés de bure et agenouillés, qui sont les apôtres, associés aux douze portes de la nouvelle Jérusalem.
                 De l’autre côté, une masse compacte d’hommes barbus, portant à l’occasion des coiffures proprement invraisemblables : ce sont des juifs, témoins de l’héritage vétéro-testamentaire, parmi lesquels, agenouillés et tenant un livre ouvert en mains, les douze petits prophètes, d’Osée à Malachie. Les quatre personnages qui se tiennent derrière eux, debout, vêtus en rouge, vert, bleu et blanc, seraient les quatre grands prophètes (Isaïe, Ezéchiel, Jérémie et Daniel), certains voient aussi Virgile

A l'arrière-plan deux nouveaux groupes, se rencontrent comme s'ils venaient d'apparaître des buissons environnants. Ceux-ci sont à gauche, les Confesseurs de la Foi,c'est à dire ceux qui l'ont proclamée au péril de leur vie, mais aucun n'est reconnaissable, ils sont en groupe compact, presque tous parés de bleu ; et à droite  les Martyrs et les Vierges, dont  sainte Ursule et sa flèche, sainte Dorothée et sa corbeille de fruits, sainte Barbara et sa tour, sainte Agnès et son … agneau, etc .

Au milieu du panneau, autour de l'autel, des anges à genoux recueillent le sang de l'Agneau en tenant les emblèmes de Sa Passion.

 

 

De sa poitrine s’échappe un flot de sang qui vient emplir continuellement la coupe du Salut, Graal d’or au pied octogonal. Mais la victime souffrante est devenue ici victime triomphante ; en accord avec l’esprit même du texte de l’Apocalyps: « Il est digne, l’Agneau égorgé, de recevoir la puissance et la richesse, la sagesse et la force, l’honneur, la gloire et la louange » 6).

Ces deux groupes sont séparés par la fontaine de Vie, motif d’axialité et van Eyck agneau centre.jpgde symétrie fontaine est le « fleuve de vie » dont parle l’Apocalypse(7), fontaine qui irrigue la Jérusalem céleste, fontaine de forme octogonale comme le serait un baptistère

La grâce divine est symbolisée par la colombe de lumière planant dans le ciel et la vie éternelle est représentée par la fontaine au premier plan.
Un paysage paradisiaque court à travers tous les cinq panneaux inférieurs, les unissant dans une composition simple

 



L’ensemble de cette scène de l’adoration se situe en un paysage inventé. Parmi les édifices de l’arrière-plan pour représenter la nouvelle Jérusalem, il est possible de reconnaître la tour de la cathédrale d’Utrecht, celle de Saint-Nicolas et la cathédrale de Gand. 
 Il est couvert de plantes de pays différents et de fleurs de saisons différentes

 

Agneau vainqueur reste un  signe utilisé

     

       ME0000082847_3.JPG Hier : beatus et terre cuite de della Robia

 

       






 

 

 

 

 

Aujourd’hui : chasuble de prêtre  et  Tshirt australien

chasuble XXIe.jpg                          godau426253a.bro australie.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by artbiblique
commenter cet article

commentaires