Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 09:15

 

Le serpent d’airain est un texte du Livre des Nombres, cet épisode est réactualisé dans l’évangile de Jean

Livre des Nombres ch.21 04 Au cours de sa marche à travers le désert, le peuple d'Israël, à bout de courage, récrimina contre Dieu et contre Moïse : « Pourquoi nous avoir fait monter d'Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir dans le désert, où il n'y a ni pain ni eau ? Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! » Alors le Seigneur envoya contre le peuple des serpents à la morsure brûlante, et beaucoup en moururent dans le peuple d'Israël. Le peuple vint vers Moïse et lui dit : « Nous avons péché, en récriminant contre le Seigneur et contre toi. Intercède auprès du Seigneur pour qu'il éloigne de nous les serpents. » Moïse intercéda pour le peuple, et le Seigneur dit à Moïse : « Fais-toi un serpent, et dresse-le au sommet d'un mât : tous ceux qui auront été mordus, qu'ils le regardent, et ils vivront ! » Moïse fit un serpent de bronze et le dressa au sommet d'un mât. Quand un homme était mordu par un serpent, et qu'il regardait vers le serpent de bronze, il conservait la vie !

Jean ch.3   Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?   Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.  Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé,   afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.   Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.  Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.

1 Le serpent qui sauve ou Une idole à détruire ?

 

Enluminures du Moyen Age

    IRHT_149868-p_Tours_1500.jpg    

  Pourquoi un dragon ? Le mot hébreu pour serpent est traduit = serpent ou dragon par la Septante, d’où les images de dragons

Moïse avec cornes ressemble à Dieu Christ, peut être parce que  dans le désert le peuple proteste contre Dieu et Moïse,  ils sont ensemble. Par contre pas de serpents mortels visibles. On voit l’adoration mais pas de malades ni de guérison

 

 

mmw_10b23_184r_min destruction serpent.jpgmmw_10b21_035r_min.jpg Adoration par les Judéens puis destruction de l’idole par le roi Ezéchias  au 7ème s.

 

 2d Livre des  Rois 18, 4 Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles, et mit en pièces le serpent d'airain que Moïse avait fait, car les enfants d'Israël avaient jusqu'alors brûlé des parfums devant lui: on l'appelait Nehuschtan.

 

Donc ces images exprime la logique de l’Ancien Testament réformateur, la destruction des images idolâtriques

 

Mais permanence d’une image 


poitiers_hotel_ville_musee_10_goule.jpgImage1.jpg

 






 

 

 

 

La vénération d’un dragon ailé a persisté, ici c’est la  grande goule du Poitou, il était porté aux rogations et la prière devait le vaincre. Dans l’église St Ambroise de Milan, il existe un serpent d’airain donné par l’empereur Byzantin vers l’an 1000

 

2 De la mort à la vie  Moise et le serpent ou Christ sous la forme du serpent crucifié

 Du plus anecdotique au plus théologique :  

 

 Guillaume Perrier.jpg

 

Guillaume Perrier vers 1640

         La mort frappe, la femme invoque et prie mais c’est inutile, le salut est lointain, tout au fond

 

  

 

 

 


 

rubens.jpg

 

Rubens  colère de Dieu, les hommes sont des serpents

          Tau avec serpent d’or, Moïse et Aaron sont à égalité, calmes alors que la foule est agitée, morts et vivants. On voit des Hébreux d’hier nus, les Flamands d’aujourd’hui habillés

Mouvement des humains est ondulant comme celui des serpents

         Ciel lumière/nuée noire d’où sortent les serpents = Dieu en colère

 

 

         michel ange.jpg

Michel Ange à la Sixtine   : séparation entre lutte et foi, perte et salut, les 2 serpents sont mis au centre. C’est une image du Jugement dernier

 

 

 

van dyck.jpg

        

 

Van Dyck    (vers 1620)   les hommes prient

         Serpent semble comme les autres, placé sur bois mort : opposition Vie/mort

         Mouvement de foi des hommes: signe d’adoration, prière par les mains, invocation… ces gestes sont des gestes de foi qui dépassent le signe du serpent, ils sont tournés vers Dieu invisible mais dont la lumière vient de la gauche

 


 
Bronzino 09eleono.jpg


Bronzino , fresque de la chapelle d’Eleonore di Toledo, Florence

Symétrie générale

 le serpent = la croix sur le calvaire,  le Golgotha, serpent enroulé  

Opposition bas-haut : la mort , la vie

         Espace courbe : plongée puis remontée, vers le salut

Gauche-droite : au centre, 2 hommes au prise avec le serpent, l’un combat l’autre fuit

         En haut : personnages de la Renaissance à gauche contre Hébreux à droite = salut hier et aujourd’hui

Au pied du Tau : Moïse prie et Adam attend

La lumière vient de derrière, serpent à contre jour


 

3 Une théologie appuyée

 

ST denis.JPG

 

 

vitrail de St Denis

monstre sur colonne, à droite les Hébreux l’adorent ? mais  il est tombé au sol

à gauche le Christ  avec la bible ouverte explique et derrière le serpent se profile la croix

ce qui est étrange c’est le sens de la lecture

 

holbein_testamenten.jpg


Holbein 1536, théologie luthérienne

Cette fois bon sens de lecture

Le parallélisme entre l’AT et le NT : le serpent d’airain est donc remis à son niveau de mort, il ne fait qu’annoncer la croix salvatrice

 

4 Un symbole universel 

 

 

hazor 2.JPGCulte du serpent à Canaan   Tell Hazor Galilée du Nord 14-13 ème s av.JC

Le culte des serpents est antérieur aux Hébreux 

 

 

 

 


 

 

  


sumer.jpgLe plus ancien caducée découvert en Mésopotamie date du IIIème millénaire (musée du Louvre). Il est représenté sur un gobelet dit de Gudéa.

       Les deux serpents se croisent en six points, le septième étant au niveau des têtes. Ces sept points correspondent aux sept chakras indiens,  « centres spirituels » ou « points de jonction de canaux d'énergie 

 



 -buto-cobra-deesse-5426.gif Pharaon, le souverain d’Égypte, portait l’uræus sur sa tiare. Ce petit serpent était considéré comme symbole de la royauté. Il est le cobra femelle qui a pour fonction de protéger le pharaon contre ses ennemis.
 

 


 

asclepios.jpg

Le caducée sert à guérir les morsures de serpents et c'est pourquoi il y a des serpents dessus. ?

L'emblème d'Asclépios est un bâton court le long duquel s'enroule un serpent. À l'origine, dans la mythologie grecque, il est l'attribut du

Apollon  offre un bâton à son fils Asclépios. Un jour, Asclépios, voyant un serpent se diriger vers lui, il tendit son bâton dans sa direction. L'animal s'y enroula. Asclépios frappa le sol et tua la bête. Un second serpent apparut soudain, tenant dans sa bouche, une herbe mystérieuse avec laquelle il rappela à la vie l'autre reptile. Asclépios eut alors la révélation de la vertu médicinale des herbes.

 

 

 

 

 


 benjamin West 1810 The_Brazen_Serpent.jpg

Benjamin West en 1810 offre une image synthétique de la bible et des autres cultures, il utilise l’image du Laocoon,  statue hellénistique, mais il renverse le groupe

 600px-Laocoön_and_His_Sons.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by artbiblique
commenter cet article

commentaires